Femmes & Féminisme

Notre corps de femme

La question de la libération du corps des femmes est centrale dans la question du féminisme. La majorité des associations, des mouvements et des féministes en parlent. Souvent.

Qu'il soit question des poils, de la maigreur, des retouches photoshop, des vêtements ou des cheveux, le sujet est sans fond. Petite plongée dans mon avis sur le sujet.

 

Pourquoi le corps ? 

C'est pas très compliqué mademoiselle ( ou madame, ou monsieur, on va pas discriminer), c'est que longtemps, celui-ci  a été considéré comme impur par nos compères masculins, objectifié, maltraité (coucou les corsets). Modelé par les standards de beauté au fil des décennies, on s'est souvent prises à le détester parce qu'il n'était pas parfait et qu'il ne correspondait pas à nos, ou surtout leurs idéaux. Forcément, on en a un tout petit peu marre de ne pas être pleine possession de nous-mêmes.

Alors on fait ce qu'on peut pour s'en sortir.

 

 

Disruption des codes

L'histoire de la reconquête de notre vie et de notre corps se passe aussi sur le terrain de la symbolique. On nous a imposé le rose; on a l'a repris et on en a fait un symbole du féminisme. On nous a reproché nos formes féminines, on fait tout ce qu'on peut pour les mettre en valeur, ou on prend le contrepied. On nous a reproché nos cheveux longs, et on les a laissés pousser. On nous a collé l'étiquette de la délicatesse & des fleurs, on leur a fait une clé de bras et on a fleuri notre langage pour en faire des armes.

Que ce soit notre corps ou notre attitude, le message; c'est l'acceptation de soi. Qu'on ait envie de mettre des jupes et du rose ou des jeans et du noir. Qu'on ait envie d'être très mince ou très ronde, de jurer ou d'être polie.

Un petit effort mesdames, THE FUTURE IS FEMALE.

 

La reconquête du corps

C'est une lutte de chaque instant, de se sentir indépendante et forte dans son propre corps. De la jupe courte aux femen qui utilisent leur attributs féminins pour lutter pour l'égalité des droits, la rébellion prend plusieurs visages. Je pense qu'on a toutes déjà dit, "Je mets ce que je veux, et je t'emmerde": reconquête par le vêtement, classique mais efficace.

Accepter son corps tel qu'il est n'est pas chose facile. On parle souvent de celles qui ont des physiques différents et qui l'assument, mais on oublie souvent que la majorité des femmes, mêmes les plus parfaites d'entre nous, on des sales complexes.  Plot twist mesdames, on se déteste toutes au moins un peu. La faute à qui ? J'ai envie de dire à la société, mais c'est surtout à celle de notre passivité. Il est clair qu'on nous a bourré le crâne d'un idéal impossible à atteindre. Quand bien-même, aujourd'hui en France, on a les armes, l'éducation et les armes pour se réveiller.

Je vous conseille à ce propos de voir la vidéo de Marion Seclin sur le sujet, si vrai et si émouvant: PAR ICI

Mon truc à moi, c'est la tatouages, j'en ai plein et j'en suis fière. Chaque goutte d'encre raconte mon histoire m'aide à accepter qui je suis, petit bout de peau par petit bout.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *